Allumage répété : que choisir ?

Le fait d’éteindre puis de rallumer une lampe ne consomme pas plus d’électricité que de la laisser allumée. Mais l’allumage répété des lampes basse consommation peut nuire à leur durée de vie et donc à l’économie que l’on souhaite réaliser. Aussi, il est conseillé d’éteindre une lampe basse consommation dans une pièce pour une absence supérieure à 20 minutes.

Dans le cas d’un lieu qui impose un allumage répété des lampes (couloir, par exemple), il faut choisir un modèle adapté aux allumages fréquents comme la LED. A noter toutefois que les nouvelles générations de lampes fluo compactes ont fait de gros progrès notamment sur leur temps de chauffage à l’allumage, certains modèles sont spécifiquement adaptés aux allumages fréquents.

Pour identifier la lampe qui convient le mieux à l’usage, consultez les indications présentes sur l’emballage ou sur les caractéristiques fournies par le distributeur.

Source : Guide ADEME « Bien choisir son éclairage », février 2013


Il est également important de régler, en cas d'utilisation de détecteurs de mouvement, une temporisation raisonnable (2 minutes par exemple) : trop longue, elle consommera trop ; trop courte, les allumages/extinctions l'useront prématurément. Il faut également veiller à ne pas provoquer d'allumages intempestifs à cause d'un réglage trop sensible du détecteur de mouvement. Les détecteurs de présence sont aussi équipés d'un réglage crépusculaire qui empêche l'allumage si la luminosité ambiante est considérée comme suffisante selon le réglage choisi.