Principaux systèmes utilisés

Ventilation simple flux par extraction d’air (SF)

Schéma emprunté au Guide CETIAT sur la Ventilation performante dans les Ecoles

Un système de ventilation simple-flux est composé de ventilateurs (généralement en caisson), de conduits, de bouches d’extraction et de bouches d'entrées d’air statiques (en façade généralement).

Avec ce système, il faut faire attention au confort thermique en hiver. En effet, suivant le nombre d’entrées d’air en façade, le confort peut en être affecté (impression de courant d'air). Attention également à la transmission des bruits entre les locaux, via les grilles de transfert éventuelles.

Ventilation double flux (DF)

Schéma emprunté au Guide CETIAT sur la Ventilation performante dans les Ecoles

Un système de ventilation double-flux est composé de ventilateurs de soufflage avec filtre, de ventilateurs d’extraction, d'un échangeur de récupération éventuel, de conduits de soufflage et d’extraction, de bouches d’extraction et de bouches de soufflage.

Avec ce système, il faut faire attention au bruit des bouches et à la transmission des bruits entre les locaux, via les grilles de transfert éventuelles. La consommation électrique est plus élevée qu’en simple flux puisqu’il y a deux moteurs de ventilateurs, mais la présence d’un échangeur peut permettre de récupérer de la chaleur sur l’air extrait. Ce système permet une bonne maîtrise des débits d’air et est particulièrement recommandé en zones bruyantes.

Centrale de traitement d’air (CTA)

La CTA assure généralement le chauffage et éventuellement le rafraîchissement, en plus du renouvellement d’air. Dans la centrale, on trouve un ventilateur de soufflage, un ventilateur d’extraction, une ou des batteries à eau ou électriques, des filtres sur l’air neuf, un échangeur de récupération éventuel ; ensuite, le système comprend des conduits de soufflage, conduits d’extraction, bouches d’extraction, bouches de soufflage.

Schéma d'une centrale de traitement d'air Unizones (image copyright : I, Icefreeze via Wikimedia Commons)

 

Sur ces trois systèmes, des "pièges à son" peuvent être présents, à l’extraction ou au soufflage, pour limiter le bruit perçu dans les locaux en provenance des caissons et centrales.

Une grande attention doit être portée à la maintenance des composants, et particulièrement des caissons de ventilation et des CTA. L’entretien des filtres, notamment, doit être réalisé et régulièrement vérifié.