Températures de consigne

C’est une référence de la température d’air qui est demandée dans la zone d’occupation d’un local. On fixera par exemple une température de consigne de 19°C dans une salle de classe pour la régulation du chauffage ; si la régulation du chauffage est bien faite, alors on arrêtera le chauffage lorsque les 19°C seront atteints . Suivant la performance de la régulation, la température oscillera plus ou moins autour des 19°C . On n’évitera pas les surchauffes si les apports solaires ou internes sont trop forts, mais on limitera normalement le recours au système de chauffage. La mesure de la température de l’air dans le local, ponctuellement ou sur un cycle d’évolution, montrera comment on « respecte » la consigne fixée.

Tableau des températures intérieures de consigne pour le chauffage

Type de locaux

Température de consigne en période

d'occupation

de non-occupation (>48h)

Locaux d'enseignement et atelier

sans activité physique (2)

Dépôts

19°C

16°C

7°C (1) pour favoriser l'intermittence

Préaux fermés, circulations, halls,

locaux sportifs

14°C

Régulation de ces locaux comme ceux la zone de

programmation auxquels ils sont rattachés

Locaux sanitaires

Locaux d'hygiène

16°C

19°C

Adopter les valeurs en vigueur pour l'externat ou

l'internat, selon leur rattachement

Ateliers avec activité physique

16°C

7°C (1) pour favoriser l'intermittence

SES classes et ateliers

Groupe d'aide psychopédagogique

19°C

16°C

7°C (1) pour favoriser l'intermittence

Internats et locaux rattachés,

Chambres et dortoirs, foyers, lingerie

Cordonnerie

 

19°C

16°C

7°C (1) pour favoriser l'intermittence

Salle polyvalente

Cuisine

Réserves

19°C

16°C

5°C

Adopter les valeurs en vigueur pour l'externat ou

l'internat, selon leur rattachement

Administration

Locaux médicaux

19°C

22°C

7°C (1) pour favoriser l'intermittence

Source : "Batiments à hautes performances énergétiques ENSEIGNEMENT Programmer Concevoir Gérer" ADEME

Température et hygrométrie d'été

Aucun contrôle de température n'est imposé en été, hormis l'application de l'arrêté du 6 octobre 1978 (3). Celui-ci donne une température maximum de +27°C, en conservant les exigences de pureté de l'air et en respectant l'isolement acoustique prévu dans cet arrêté.

En revanche, certains locaux d'enseignement scientifique peuvent être soumis à des conditions particulières (laboratoires thermostatés, par exemple).


(1) Sauf si la pérennité du bâti ou des équipements exigent le maintien d'une température plus élevée.

(2) Aucun contrôle hygrométrique n'est demandé dans les locaux d'enseignement. Seuls, certains locaux d'enseignement scientifique très spécifiques peuvent avoir des exigences particulières liées aux types de manipulation.

(3) Cet arrêté concernant les bâtiments d'habitation est cependant cité dans l'arrêté du 6 mai 1988 relatif aux équipements et aux caractéristiques thermiques des bâtiments neufs d'enseignement, notamment pour faire référence aux zones climatiques d'été