Analyser les anomalies

L’analyse des consommations d’énergie et d’eau permet d’identifier les anomalies et les dérives éventuelles, comme par exemple :

  • Une consommation élevée de chauffage au fil des ans malgré les efforts entrepris, qui peut être liée, par exemple, à un problème de régulation :
Evolution des consommations de gaz dans un bâtiment tertiaire : surconsommation 2013 due à un problème de régulation

  • Une consommation anormale du chauffage d’appoint par rapport au chauffage de base (par exemple, une chaudière bois en base couplée à une chaudière gaz, avec problème de régulation)

  • Une consommation anormale d’électricité liée à l’utilisation de chauffages d’appoint non autorisés (convecteurs électriques) ou à des appareils restés en tension hors occupation (veilles, chaudières, ballons d’ECS...)
Évolution de la consommation électrique mensuelle sur 2 ans d'un restaurant universitaire : ajout de matériel impactant les consommations d'électricité à partir d'août 2010

  • Une consommation excessive d’eau liée à une fuite ou à un usage particulier à un moment donné (remplissage d'un bassin, événement ponctuel par exemple)
Évolution de la consommation mensuelle d'eau d'un établissement sur 2 ans : anomalie de consommation en août 2011 due à l'utilisation du campus pour une université d'été

→ Il est conseillé de documenter et répertorier chaque année les anomalies constatées sur vos équipements, afin de faciliter l'analyse des années suivantes, par exemple sous la forme d'un tableau de suivi des anomalies.